Numéros d'Interventions


Numéro 11

Flexisécurité à la française

l’improbable régulation du rapport social capitaliste
mars 2013 par Temps critiques
Une attaque généralisée ? Les différents types d’actions contre l’accord natio­nal inter­pro­fes­sion­nel (ANI) pour l’emploi du 11 jan­vier 2013 mon­trent bien com­ment les choses sont appréhendées par les différentes forces de gauche. Par les termes utilisés, elles appel­lent à la mobi­li­sa­tion de toutes (...) > suite


Numéro 10

L’Insurrectionnalisme qui vient ?

octobre 2010 par Jacques Wajnsztejn, G. Zavier
Pourquoi « l’insurrectionnalisme » ? Il n’est pas toujours des plus évident de saisir l’ensemble des thèses et agissements du courant politique qu’on peut désigner aujourd’hui comme insurrectionnaliste, d’autant qu’il regroupe plusieurs composantes. Mais ici, l’insurrectionnalisme qui nous occupera est (...) > suite


Numéro 9

Anciennes et nouvelles fictions sur l’École de la République

Une crise de l’institution sans critique de l’institution
mai 2010 par Temps critiques
Ce numéro d'Interventions est composé de deux parties. La première partie, plus théorique, essaie de replacer la crise de l'école dans la transformation des rapports sociaux de la société capitalisée et de son État. Pour y parvenir, on doit s'affranchir de toutes les lamentations, à contenu (...) > suite


Numéro 8

À propos des luttes actuelles dans l’Éducation Nationale

mars 2009
Les luttes actuelles dans l'école et autour de l'école sont le produit d'une double crise. Tout d'abord, crise de « l'instruction » des enfants par l'école. Cette école contemporaine achève de dissoudre l'institution de l'éducation dans des « dispositifs de formation » (...) > suite


Numéro 7

Hard blocking

avril 2006
Le mouvement actuel n'est pas un mouvement revendicatif Comme celui de novembre, il ne revendique rien, au sens strict, ne propose rien non plus, mais il exprime un refus de la situation qui trouve son point d'ancrage dans projet de loi sur « l'égalité des chances » et (...) > suite


Numéro 6

Blocages et embauchages

mars 2006
Les premières étincelles du mouvement ont été lancées par les étudiants des premiers cycles universitaires. Preuve, s'il en fallait, que l'ancienne « misère en milieu étudiant »1 n'est plus ce qu'elle était. La conscience mystifiée de futurs cadres que certains insurgés de mai 68 (...) > suite


Numéro 5

Ne pas travailler le 16 mai (lundi de Pentecôte). Une évidence qui ne souffre aucune justification

mai 2005
C'est au contraire le point de départ d'une révolte qui doit déboucher sur une action d'indiscipline. Il n'y a pas à la justifier car si la grève et autres formes d'action directe gardent une certaine légitimité de compassion dans le secteur productif et les usines en particulier, (...) > suite


Numéro 4

L’affrontement des références et la barbarisation des rapports sociaux

mai 2004
Dans la société de classe moderne, l'existence sociale d'un individu était largement déterminée par sa plus ou moins grande appartenance aux principales institutions de l'État-nation : famille bourgeoise, propriété, patrimoine, église, cercle d'hommes, etc. L'entrée dans la vie des (...) > suite


Numéro 3

The show must go on !

novembre 2003
Le statut originel des intermittents correspond exactement au mode de régulation fordiste des rapports sociaux et plus particulièrement à la conception du chômage qu'il induit. Un chômage considéré comme un temps d'activité non pas parce qu'il correspondrait à un travail concret réel, mais (...) > suite


Numéro 2

Lucy, une prostituée ?

janvier 2003
La prostitution est-elle une activité générique d'homo sapiens ? Dans les sociétés où la prostitution a existé, les prostituées ont-elles pratiqué une activité universelle, libre et consciente qui réalisait un accomplissement “authentique” (sic) de leur individualité et de la vie en commun ? La (...) > suite